Acquisition de ČGS Holding par Trelleborg

Acquisition de ČGS Holding par Trelleborg

Trelleborg consolide sa position de leader mondial dans l’industrie des solutions polymères techniques

Trelleborg a signé un accord en vue d’acquérir ČGS Holding a.s. – une entreprise privée occupant une place de choix dans le secteur des pneus agricoles, industriels et spécialisés, ainsi que dans les solutions polymères techniques – pour un montant total avoisinant les 10,9 milliards de couronnes suédoises (1,17 milliard d’euros), sur une base de trésorerie sans facteur d’endettement. ČGS, dont le siège se situe en République tchèque, a enregistré un chiffre d’affaires de près de 5,6 milliards de couronnes suédoises (601 millions d’euros), avec une marge EBIT de 16 pour cent au cours d’une période de 12 mois terminée le 30 juin 2015.

Prévue pour le premier semestre de 2016, la conclusion de la transaction doit toutefois être encore approuvée par les autorités de concurrence compétentes.

« Je suis très fier d’annoncer cette acquisition qui viendra compléter à merveille nos activités existantes. L’entreprise ČGS, forte de ses opérations fructueuses et robustes dans le secteur des pneus industriels et agricoles, ainsi que des solutions polymères techniques, assoira et fortifiera la renommée de Trelleborg dans de nombreux secteurs », déclare Peter Nilsson, Président et PDG de Trelleborg.

Grâce à l’acquisition de ČGS et de sa filiale Mitas, Trelleborg s’impose comme leader mondial dans la fabrication de pneus agricoles et conforte sa place de numéro un dans le segment des pneus industriels. À l’issue de cette acquisition, la division Trelleborg Wheel Systems parviendra à presque doubler son chiffre d’affaires, à conquérir de nouvelles zones géographiques et à récolter de nouvelles niches de marché secondaires. En dépit des troubles actuels que rencontre le marché agricole, la marque Mitas affiche d’excellents résultats. En outre, l’acquisition des diverses techniques de polymères industriels de ČGS permettra à Trelleborg d’affirmer sa présence dans plusieurs des domaines d’activités existants du Groupe.

« ČGS vient considérablement enrichir notre implantation industrielle grâce à des installations de production compétitives et correctement financées non seulement en Europe centrale et orientale, mais également aux États-Unis et au Mexique. Par son intérêt stratégique, cette transaction devrait nous permettre de développer nos capacités et de générer de fortes synergies, ainsi que nous offrir des possibilités de vente croisée. Le plan consiste à intégrer progressivement les entités acquises dans les segments existants de Trelleborg. Selon nous, le prix de cette acquisition se révèle très intéressant étant donné le potentiel de synergie et la reprise escomptée du marché agricole », conclut Peter Nilsson.

Selon l’évaluation préliminaire de Trelleborg, les synergies de coût – réalisées petit à petit sur trois ans – devraient constituer un excédent de 300 millions de couronnes suédoises (32 millions d’euros) par an, par rapport à 2015.

L’acquisition sera financée par le biais de crédits bancaires consentis. Au départ, le levier financier de Trelleborg sera légèrement supérieur à un ratio dette nette sur EBITDA de 3, sur une base pro forma. Bien que ce résultat se révèle plus élevé que l’ambition à long terme de Trelleborg, l’objectif de la marque vise à revenir à un levier financier identique aux ratios calculés avant l’acquisition, et ce, au cours des 12 à 18 prochains mois.

Téléchargez le pdf du communiqué de presse, ci-dessous :

"Acquisition de ČGS Holding par Trelleborg"